Réseau de partage pour les étudiants du département Architecture de Béjaia


    Le traitement des façades

    Partagez

    black-angel-17
    Inconnu(e)
    Inconnu(e)

    Masculin Messages : 76

    Le traitement des façades

    Message  black-angel-17 le Mar 27 Mar - 15:33


    Le traitement des façades

    Le traitement des façades détermine en grande partie la qualité architecturale du projet


    1. Entrée Principale :


    Celle-ci constitue un centre d’intérêt
    dans la composition de la façade. Sa conception ne devra pas donner
    lieu à des doutes en ce qui concerne la différence avec les autres
    entrées (services, ou issues de secours).


    2. Forme :


    La première impression perçue de l’extérieur d’un équipement est générée par ses formes ou masses.
    Un ensemble de volumes bien agencés a meilleur effet et, de ce fait,
    est beaucoup plus important qu’une bonne finition des détails
    architectoniques.


    Une des pires erreurs commises dans la conception des
    extérieurs d’un équipement, les façades en particulier, naît de la
    recherche d’effets “pittoresques”, pour ne pas dire “folkloriques”, qui “ brisent ” les formes, à plusieurs
    titres, sur plusieurs niveaux, en produisant une composition confuse et embrouillée, en compliquant le dessin des toitures et en augmentant inutilement
    le coût de l’oeuvre. Dans le croquis de la figure 01 on illustre le résultat qu’on peut obtenir avec de la simplicité comme principe de base.


    3. Symétrie :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Dans la composition générale du volume il faudra éviter
    la symétrie. Non pas parce qu’elle est mauvaise en soi. Mais un volume
    disposé d’une manière symétrique implique que même les espaces
    intérieurs sont disposés de la sorte, ce qui est en soi un “non-sens”. Puisque chaque fonction,
    nous l’avons vu dans la phase de la programmation,
    exige une surface déterminée ainsi qu’une forme géométrique spécifique.
    L’assemblage de ces formes ne peut donner que rarement un volume global
    disposé symétriquement.


    Figure 01.L’utilisation des modules linéaires ou spatiaux peut s’avérer très utile pour faciliter la lecture de la façade.


    Pour les façades, on doit essayer
    d’accentuer l’horizontalité des lignes et des formes, en réduisant les
    hauteurs au minimum nécessaire et en évitant les éléments verticaux non
    essentiels et inutiles.

    Volumétrie, équilibre et symétrie



    Dans une composition symétrique il y a forcément équilibre,
    seulement voilà, la symétrie ne s’obtient, en général, qu’aux dépens de
    la distribution intérieure des espaces (fonctions). Les intervalles
    réguliers des ouvertures exigent de situer les parois intérieures
    suivant la disposition de celles-ci. Ce qui va donner lieu à des pièces
    de dimensions similaires, bien que destinées à des fonctions totalement
    différentes. Une composition de façade symétrique implique, parfois,
    avoir des fenêtres de dimensions identiques pour des espaces
    entièrement différents et de diverses dimensions. Une fenêtre de salle
    de séjour ne devrait pas avoir les mêmes mesures que celle d’une
    cuisine ou d’une salle de bain.

    C’est pour cette raison que, dans toutes les écoles d’architecture, il est primordial que les
    étudiants apprennent à concevoir les formes les plus à même d’assurer l’équilibre sans, pour autant, utiliser la symétrie.



    afro bonne lecture afro

      La date/heure actuelle est Sam 25 Fév - 19:01